Comment serez-vous surveillée pendant l’anesthésie et à votre réveil ?

L’anesthésie, quel que soit son type, se déroule dans une salle équipée d’un matériel adéquat, adapté à votre cas et vérifié avant chaque utilisation.
Tout ce qui est en contact avec votre corps est soit à usage unique, soit désinfecté ou stérilisé. En fin d’intervention, vous serez conduit(e) dans une salle de surveillance post-interventionnelle (salle de réveil) pour y être surveillé(e) de manière continue avant de regagner votre chambre ou de quitter l’établissement.
Durant l’anesthésie et votre passage en salle de surveillance post-interventionnelle, vous serez pris(e) en charge par un personnel infirmier qualifié, sous la responsabilité d’un médecin anesthésiste-réanimateur.

Quels sont les risques de l’anesthésie ?

Tout acte médical, même conduit avec compétence et dans le respect des données acquises de la science, comporte un risque.
Les conditions actuelles de surveillance de l’anesthésie et de la période du réveil, permettent de dépister rapidement les anomalies et de les traiter.

Consultation d’anesthésie pré-opératoire

Une consultation, pourquoi ?

En dehors de l’urgence, vous rencontrerez, dans les jours qui précèdent votre intervention, un médecin anesthésiste pour compléter votre dossier.
Cette consultation obligatoire permet à l’anesthésiste de vous examiner et de planifier votre prise en charge par la connaissance de vos antécédents médicaux, de votre état de santé, de la nature de l’intervention dont vous allez bénéficier.
Vous lui apporterez la liste des médicaments que vous prenez et tout autre document pouvant être utile (carnet de santé, examens sanguins, ECG, carte de groupe, etc.).
Elle permet de mettre en œuvre un bilan pré-opératoire si nécessaire.
C’est également le moment privilégié pour poser toutes les questions concernant l’anesthésie dont vous allez bénéficier et ses suites.
Il faut savoir que pour des raisons de planification opératoire, un autre médecin anesthésiste que celui vu en consultation, est susceptible de vous prendre en charge le jour de votre intervention. Il disposera de votre dossier d’anesthésie établi lors de la consultation et du bilan pré-opératoire. Le dossier d’anesthésie permet au médecin anesthésiste d’avoir une parfaite connaissance de tous les éléments nécessaires pour assurer votre sécurité.

Où ?

Cette consultation a lieu au centre de consultations de l’établissement.

Comment ?

La consultation a lieu sur rendez-vous. Le plus souvent, vous prendrez rendez-vous en sortant de la consultation de chirurgie. Sinon, vous pouvez prendre rendez-vous en appelant au 01.53.36.42.29, service des rendez-vous, ou par mail à brv@bluets.org (réponse rapide) ou encore directement sur doctolib.
Le jour de votre consultation, il est recommandé de se présenter une dizaine de minutes avant l’heure prévue afin de régler les formalités administratives. En arrivant, vous devez vous présenter au guichet du rez-de-chaussée. Vous devez fournir votre carte de Sécurité sociale, votre carte de mutuelle et tous les documents médicaux en votre possession (carte de groupe, examens de sang, radio…).

L’anesthésie ambulatoire

L’anesthésie ambulatoire, c’est la possibilité qui est offerte au patient de retourner à son domicile le jour même de son anesthésie.
Ceci n’implique pas un type d’anesthésie particulier, une anesthésie locorégionale ou générale peuvent être réalisées.
Le patient doit quitter l’établissement de soins avec la même sécurité que s’il était resté.
Il faut là encore respecter certaines règles :

  • Interventions programmées et exceptionnellement des urgences simples
  • Opérations courtes
  • Risque hémorragique faible
  • Suites opératoires simples, peu douloureuses, n’entraînant pas de handicaps importants
  • Retour au domicile accompagnée
  • Ne pas être seule à son domicile la première nuit

Qu’est-ce que l’anesthésie ?

L’anesthésie est un ensemble de techniques qui permet la réalisation d’un acte chirurgical, obstétrical ou médical (endoscopie, radiologie, etc) , en supprimant ou en atténuant la douleur.

Il existe deux grands types d’anesthésie : l’anesthésie générale et l’anesthésie locorégionale.

L’anesthésie générale est un état comparable au sommeil, produit par l’injection de médicaments, par voie intraveineuse et/ou par la respiration de vapeurs anesthésiques, à l’aide d’un dispositif approprié.

L’anesthésie locorégionale permet, par différentes techniques, de n’endormir que la partie de votre corps sur laquelle se déroulera l’opération. Son principe est de bloquer les nerfs de cette région, en injectant à leur proximité un produit anesthésique local. Une anesthésie générale peut être associée ou devenir nécessaire, notamment en cas d’insuffisance de l’anesthésie locorégionale.

La rachianesthésie et l’anesthésie péridurale sont deux formes particulières d’anesthésie locorégionale, où le produit anesthésique est injecté à proximité de la moelle épinière et des nerfs qui sortent de celle-ci.

Toute anesthésie, générale ou locorégionale, réalisée pour un acte non urgent, nécessite une consultation, plusieurs jours à l’avance et une visite pré-anesthésique, la veille ou quelques heures avant l’anesthésie selon les modalités d’hospitalisation. Comme l’anesthésie, elles sont effectuées par un médecin anesthésiste-réanimateur. Au cours de la consultation et de la visite, vous êtes invité(e) à poser les questions que vous jugerez utiles à votre information. Le choix du type d’anesthésie sera déterminé en fonction de l’acte prévu, de votre état de santé et du résultat des examens complémentaires éventuellement prescrits. Le choix final relève de la décision et de la responsabilité du médecin anesthésiste-réanimateur.

Dr Dominique Lachaux et Dr Isabelle Gérintes, département d’anesthésie réanimation des Bluets.