Vous souhaitez

Bénéficier d’une contraception d’urgence

Obtenir une information sur les différents modes de contraception et une prescription

Vous faire poser et retirer un implant contraceptif ou un stérilet

Réaliser une contraception définitive

Faire un test de grossesse

Engager une démarche d’interruption de grossesse

Bénéficier d’un suivi gynécologique

Dépister une infection sexuellement transmissible et la traiter

Bénéficier d’un frottis du col de l’utérus

Obtenir une information détaillée sur la sexualité, la contraception

Aborder une difficulté dans votre couple

Parler d’une situation de violence

Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 18h00, le Centre de planning et d’IVG est un lieu d’écoute et de dialogue ouvert à tous : hommes et femmes, jeunes et adultes, quel que soit votre âge, vous pouvez nous solliciter.

Une information, individuelle ou collective, sur la contraception est assurée le mercredi après-midi par la sage-femme aux Bluets, et dans les deux établissements Bluets et Trousseau en suites de couches.

Le Centre de Planification commun à l’hôpital des Bluets et à l’hôpital Trousseau est ouvert à tous sans condition d’âge, ni d’autorisation parentale ou de couverture sociale.

Une équipe de conseillères conjugales et familiales, de sages-femmes, de psychologues, de secrétaires et de médecins vous reçoit pour toutes les questions concernant :

  • une première consultation gynécologique
  • les premiers rapports sexuels
  • une IVG (Interruption Volontaire de Grossesse – avortement)
  • une contraception (première prise, renouvellement, oubli …), une contraception d’urgence
  • un diagnostic de grossesse
  • un bilan gynécologique (frottis …)
  • un dépistage et le traitement d’une infection sexuellement transmissible
  • la sexualité et l’orientation sexuelle
  • la fertilité
  • une situation de violence
  • des difficultés dans votre couple

Les rendez-vous se prennent au secrétariat du centre de planification et d’IVG du lundi au vendredi au 01.53.36.41.08 de 9h30 à 17h30 ou directement en ligne grâce au site doctolib.

 

Pour en savoir plus

La sexualité

Tous les sujets peuvent être abordés, dans l’anonymat et la confidentialité, avec écoute et respect.

  • La vie amoureuse, sexuelle, affective
  • La découverte de soi, de l’autre, les modifications du corps à la puberté, les règles, l’hygiène corporelle…
  • La rencontre amoureuse et la construction de la relation
  • Le désir, le plaisir, le respect de soi et de l’autre
  • La « première fois » et les premières relations sexuelles
  • La question de la normalité
  • Le couple, avec ses difficultés et ses dysfonctionnements

La contraception

Choisissez la vôtre …

Vous êtes amoureux (se), un peu, beaucoup ou passionnément… Quelles que soient votre histoire, votre relation sexuelle et votre vie, vous avez le droit de choisir votre contraception.

Pour vous aider dans votre réflexion, voici une liste des méthodes contraceptives les plus utilisées :

  • le préservatif féminin et masculin : gaine en latex qui se place sur le pénis en érection ou dans le vagin avant la pénétration. Il sert à éviter que le sperme vienne au contact du vagin. Il limite ainsi les risques de grossesse non désirée. C’est le seul moyen qui préserve des infections sexuellement transmissibles.
  • la pilule contraceptive : association d’hormones qui bloque l’ovulation. Très bonne efficacité contraceptive mais ne préserve pas des infections sexuellement transmissibles. Les pilules contraceptives sont accessibles gratuitement aux mineures et aux non assurées sociales sous réserve d’avoir été reçues par une personne du Centre de planification qui ouvrira un dossier de suivi médical.
  • le patch contraceptif : comme la pilule contraceptive, association d’hormones bloquant l’ovulation. Ce patch hebdomadaire auto adhésif doit être placé sur la peau (fesse, ventre, bras) ; il faut mettre un patch par semaine pendant trois semaines suivie d’une période sans patch de 7 jours.
  • l’anneau vaginal contraceptif : comme la pilule contraceptive, association d’hormones bloquant l’ovulation. Placé dans le vagin pendant trois semaines puis doit être retiré. Après 7 jours sans anneau, en remettre un nouveau pour trois semaines.
  • l’implant : petit bâtonnet contenant de la progestérone que l’on place sous la peau du bras et que l’on peut garder trois ans. Méthode hormonale qui bloque l’ovulation.
  • le stérilet : petit dispositif en plastique et en cuivre que le gynécologue place dans l’utérus et qui peut se garder pendant 2 à 5 ans. Méthode mécanique qui ne bloque pas l’ovulation. Il existe aussi un stérilet hormonal.

Les violences

Les situations de violences (conjugales, familiales, sexuelles) sont inacceptables et réprimées par la loi.

Les formes de violences :

  • violence verbale pour intimider (hurlements, injures, menaces, chantage …)
  • violence psychologique pour renvoyer l’autre à une image d’incompétence, de nullité, et l’amener à perdre confiance en elle, en ses potentialités (manque d’amour parental, humiliations, dévalorisation, domination sexiste, mariages forcés …)
  • violence physique (coups de poing, gifles, coups de couteau, séquestration, harcèlement, destruction d’objets, de papiers, et aussi enfermement dans la maison, surveillance des déplacements… )
  • violence économique avec suppression de l’argent du foyer, des allocations familiales, interdiction d’exercer un emploi, interdisant toute autonomie financière
  • violence sexuelle (viols, viols collectifs, contrainte à la prostitution, inceste, agressions sexuelles, violence sexuelle conjugale …)

ELLES SONT TOUTES INACCEPTABLES

L’équipe du centre (conseillères conjugales et familiales, psychologues) est à votre écoute et peut vous recevoir pour en discuter et vous proposer un accompagnement.

Aider les victimes de violence impose aux professionnels d’accepter le rythme de chaque femme (repérer les actes violents, les nommer, briser le silence, libérer la parole, rappeler la loi, retrouver une estime de soi et tenter de surmonter les traumatismes …) et mobiliser les réseaux de soutiens adaptés à chacune.

Les difficultés familiales et conjugales

Les conseillères conjugales et familiales ainsi que les psychologues se tiennent à votre disposition pour aborder avec vous ces difficultés en vous proposant un accompagnement et un soutien psychologique.

Les infections sexuellement transmissibles

Les infections sexuellement transmissibles (IST) se transmettent lors des rapports sexuels non protégés.

Elles n’ont pas toujours de signes visibles, ce qui favorise leur transmission. La plupart d’entre elles se soignent et se guérissent si le diagnostic est fait. Non traitées elles peuvent avoir de réelles complications (stérilité, hépatite ou cancer du col de l’utérus…).

Les signaux d’alertes sont : des brûlures et/ou écoulements par la verge, le vagin ou l’anus, de la fièvre, des douleurs au bas-ventre, des brûlures en urinant, des petits boutons douloureux sur les organes génitaux, l’anus ou la bouche, des démangeaisons…

En cas de doute, il faut se faire dépister et traiter si besoin.