Cette maladie est causée par un parasite qu’on trouve dans la terre, dans la viande ou les excréments des chats. Bénigne hors grossesse, elle peut altérer le développement du fœtus. Un bilan sanguin mensuel permet de vérifier que vous ne l’avez pas contracté.

Comment l’éviter ?

Se laver les mains avant les repas et après manipulation de la viande crue/saignante ou des aliments venant de la terre; manger la viande bien cuite: pas de viande saignante; bien laver les légumes mangés crus, surtout quand ils viennent de la terre; éviter les contacts avec la litière des chats


C’est un virus pouvant nuire au bon développement de votre bébé durant la grossesse. Il est surtout présent dans les sécrétions (salive, pleurs, selles, urines) des enfants de moins de 3 ans.

Comment l’éviter ?

Utiliser un linge de bain personnel, ne pas le partager avec vos enfants ; laver vos mains après avoir changé ou mouché un bébé / enfant ; ne pas finir les cuillères des enfants à qui vous donnez à manger ; éviter les bisous sur les joues et la bouche lorsque vous consolez un enfant en pleurs ; ne pas mettre dans votre bouche la tétine ou la sucette de votre enfant utiliser du gel hydroalcoolique si vous êtes au contact d’enfants (au travail, à l’hôpital, à la crèche…)


Cette bactérie peut occasionner une forte fièvre ou un syndrome grippal. Consultez les urgences maternité en cas de doute.

Comment l’éviter ?

Consommer des produits laitiers pasteurisés (enlever la croûte des fromages) ; éviter les poissons fumés et les fruits de mer; éviter les graines crues germées (soja) ; éviter la charcuterie cuite. Préférer les produits pré-emballés; cuire vos viandes à point; laver vos légumes, fruits, herbes ; réchauffer les aliments consommés chauds à une température interne supérieure à + 70° ; laver vos mains régulièrement. La préservation de la chaîne du froid permet d’éviter la listériose.

Soupçonnés de favoriser des troubles hormonaux, il est conseillé de limiter l’exposition de votre bébé aux polluants et substances chimiques (les parabens, les phtalates, le bisphénol A…)

Comment les éviter ?

Comment les éviter : peler les fruits et les légumes ; utiliser des cosmétiques et produits de puériculture de composition neutre ; ne pas faire chauffer les plastiques alimentaires ; préférer les peintures et colles sans composés organiques volatils (COV), ne pas peindre ni monter les meubles vous-même ; aérer régulièrement vos espaces de vie, surtout si vous avez installé de nouveaux meubles.

Aménagement des horaires, postes à risques, congés maternité, allaitement : vous avez des droits ! Annoncer votre grossesse à votre employeur·euse lui permet de prendre les dispositions pour adapter, si nécessaire, vos horaires ou votre poste de travail afin de protéger votre santé et celle de votre bébé. Cependant, la salariée enceinte n’a pas l’obligation de révéler son état de grossesse, avant le moment de son départ en congé de maternité. 

Comme tout au long de votre vie sexuelle, il vous est aussi recommandé de vous dépister régulièrement d’IST-MST au début et au cours de votre grossesse. Certaines de ces maladies peuvent représenter des risques de transmissions et d’infection pour votre bébé, c’est pourquoi il est important de les prendre en charge et les soigner pour éviter leurs transmissions. Les dépistages obligatoires: la syphilis, l’hépatite B, le VIH.


Un test de dépistage du premier trimestre est proposé à toutes les femmes enceintes afin d’estimer le risque d’avoir un fœtus porteur d’une anomalie génétique telle que la trisomie 21 (ou syndrome de Down). En cas de forte suspicion de trisomie, il est nécessaire de le confirmer par un autre. A noter, toutes les femmes enceintes qui le souhaitent peuvent y recourir, mais il ne sera remboursé qu’en cas de risque supérieur à 1 sur 1000.

Le rappel du vaccin contre la coqueluche est recommandé pendant la grossesse, ce qui permettra à votre bébé d’être protégé dès la naissance. Co-parent·e et proches sont invité·es à remettre à jour leurs rappels.

Il est fréquent d’avoir une gingivite pendant la grossesse (saignements des gencives). Vous pouvez bénéficier d’un examen de prévention bucco-dentaire intégralement pris en charge par la Sécurité sociale à compter du 4ème mois de grossesse jusqu’au 12ème jour après l’accouchement.

Avant toute prise ou ajustement de médicament, consulter votre médecin ou votre sage-femme pour s’assurer de la compatibilité avec la grossesse et/ou l’allaitement.

Les relations sexuelles sont sans risque durant la grossesse, sauf en cas de contre-indications de votre médecin. Ni l’orgasme, ni la pénétration ne provoquent de fausse-couche ou un accouchement prématuré. Le désir sexuel dépend de chacune, selon le stade de la grossesse, les inconforts rencontrés (fatigue, nausées, prise de poids, etc.) et l’état émotionnel… La communication est essentielle avec votre partenaire.

Oui ! Mais à adapter selon les situations… Les activités les plus souvent recommandées sont la marche et la natation. Nager ou marcher dans l’eau permet d’activer le retour veineux : ne pas vous en privez pas, surtout l’été ! Yoga ou gymnastique douce peuvent aussi faire travailler les muscles en douceur tout en respectant les articulations. Il est globalement aidant de garder une forme physique et un souffle satisfaisants pour se préparer à l’accouchement !

Votre peau est fragile durant la grossesse, protégez-la ! Le soleil a tendance à accentuer le masque de grossesse. Pour éviter son apparition, optez pour une protection maximale via un solaire indice 50. Restez à l’ombre le plus possible et hydratez-vous régulièrement.

Il est prouvé que la consommation de tabac, de drogue ou d’alcool durant la grossesse a des effets négatifs sur les nouveau-nés. Il ne s’agit pas d’adopter un discours moralisateur, hygiéniste ou culpabilisant, mais de mieux vous informer pour mieux vous accompagner. Nous pouvons vous aider pour stopper votre consommation. Si vous n’y arrivez pas seule, médecin traitant, tabacologue, addictologue sont là pour vous aider!

TOUS MES RDV, À TÉLÉCHARGER :