TOUS MES RDV, À TÉLÉCHARGER :

Nous avons à cœur d’accueillir et accompagner les femmes porteuses d’un handicap. Nous pourrons évaluer ensemble les conditions de votre accompagnement et, en cas de besoin, vous orienter vers une équipe spécialisée. 

Vos consultations mensuelles et examens médicaux liés à la grossesse sont pris en charge à 100 % par la Sécurité Sociale, tout comme l’accouchement et les frais d’hospitalisation éventuels liés à la grossesse. Vous bénéficiez d’une prise en charge à 100 % de tous les frais médicaux, liés ou non à votre grossesse à partir du 6ème mois de grossesse (hors dépassement d’honoraires). 

Aménagement des horaires, postes à risques, congés maternité, allaitement : vous avez des droits ! Annoncer votre grossesse à votre employeur·euse lui permet de prendre les dispositions pour adapter, si nécessaire, vos horaires ou votre poste de travail afin de protéger votre santé et celle de votre bébé. Cependant, la salariée enceinte n’a pas l’obligation de révéler son état de grossesse, avant le moment de son départ en congé de maternité. 

La durée des congés maternité dépend du nombre d’enfants vivant au foyer ainsi que du nombre de naissances attendues 

Vous allez être père… ou beau-père ? Vous avez droit à un congé de naissance et un congé paternité. Le congé de naissance, d’une durée de trois jours, est obligatoire et commence, selon votre choix, le jour de la naissance de votre enfant ou le 1er jour ouvrable suivant le jour de la naissance. Vous pouvez prendre votre congé paternité en une seule fois ou en plusieurs fois.  

La durée de votre congé paternité varie en fonction du nombre de naissances :

  • 25 jours pour la naissance d’un enfant (samedi, dimanche et jour férié compris)  ;
  • 32 jours pour une naissance multiple.

Ce congé, vous y avez droit quelle que soit votre situation familiale : mariage, PACS, union libre, divorce ou séparation, que vous vivez ou pas avec votre enfant ou avec sa mère ; mais aussi si vous n’êtes pas le père mais partagez la vie de la mère. 

Famille homoparentale, vous avez les mêmes droits que les autres ! Dans la mesure où le PACS, la vie maritale et le mariage de deux personnes du même sexe sont reconnues par la loi du 17 mai 2013, vous avez droit à un congé pour accueillir votre enfant dans les mêmes conditions que celles indiquées ci-dessus. 

Allocations familiales, prime à la naissance… La Caisse des allocations familiale vous accompagne lors de la naissance de votre enfant. Pour connaître vos droits, rendez-vous sur le site de la CAF.  

Difficultés économiques, souffrance psychique, situation de violence physique, psychique ou sexuelle… Assistant·e social·e, sages-femmes, psychologue et psychiatre sont là pour vous ! Que ce soit seule ou en couple, nos équipes vous écoutent et vous accompagnent pour créer les meilleures conditions possibles pour l’accueil de votre bébé, de la grossesse à la naissance, puis en post-partum avec une prise en charge personnalisée lors du retour à domicile.  

N’hésitez pas à nous faire part de vos difficultés lors de votre prochain RDV. Vous pouvez également contacter le secrétariat de la maternité qui vous orientera vers un·e professionnel·le de l’équipe.